Gilberto Freyre – 24/11/2017

Gilberto Freyre est un sociologue et anthropologue brésilien. Nous proposons ici de lire des extraits de son ouvrage, Maîtres et esclaves. La formation de la société brésilienne, paru en 1933 sous le titre Casa-Grande & Senzala. L’ouvrage a été traduit du portugais par Roger Bastide (Tel, Gallimard, 1952).

Gilberto Freyre est une figure à la fois fondatrice et contestée de l¹anthropologie brésilienne quant à la pensée du mélange culturel. Il est en dialogue constant et contradictoire avec l¹ “anthropophagie” d¹Oswaldo de Andrade et la “transfiguration ethnique” de Darcy Ribeiro notamment. En posant au coeur des échanges, dans une anthropologie située du point de vue du maître et du colon, les pratiques sexuelles et culinaires, l¹intimité des relations domestiques entre la maison des maîtres et celle des esclaves dans le système patriarcal esclavagiste de la plantation de cannes à sucre, il se place sur le plan, qu¹il considère essentiel, des affects et de la sensorialité. Comment les affects « indigènes” et « africains” travaillent et investissent la culture sensible du « Portugais » et participent ensuite de l¹ensemble de la formation de la société brésilienne ? Et comment cette dynamique est-elle récupérée, fixée (ou pas) par Freyre et d¹autres ?

La séance aura lieu le 24 novembre 2017 à 15h, en salle 430.

Pour lire la  Préface de la première édition (1933).

Pour lire le chapitre III, consacré au colonisateur portugais.

Pour des extraits tirés du chapitre “L’indigène, formation de la famille” : extrait 1 (“l’intoxication sexuelle”), extrait 2 (“le choc des civilisations”) extrait 3 (“le manioc et le moulin”), extrait 4 (“les jésuites).

Pour des extraits tirés du chapitre “L’esclavage noir, sexualité et famille” :  extrait 1 (“la magie”), extrait 2 (“représentations des esclaves”), extrait 3 (“la cuisine”).

 

 

Atelier de lecture théorique