Glean Sean Couthard et George Cicanello-Maher (Venezuela) – 10/05/2019

La séance présentée par Pierre Boizette aura lieu le vendredi 10 mai entre 15h et 17h en salle 430.

Nous proposons de revenir sur les notions de dialectique et de reconnaissance à travers la lecture des introductions des deux ouvrages suivants :

Decolonizing Dialectics , de George Ciccariello-Maher (Durham, Duke University Press, 2017)

Peau Rouge, masques blancs de Glen Sean Coulthard (traduit de l’anglais par Ariane Desrochers et Alex Gauthier, Lux, 2018) .

Nous lirons également deux développements (1 Coulthard. et 2. Ciccariello-Maher ) que les deux auteurs consacrent  à Frantz Fanon .

Enfin, vous trouverez la dernière partie de la conclusion de Decolonizing Dialectics.

Pour vous familiariser avec George Ciccariello-Maher,  voici deux articles en français. Un premier extrait de son ouvrage La Révolution au Vénézuela (La Fabrique, 2016) et une recension de l’ouvrage qui nous concerne, Decolonizing Dialectics, par Philippe Néméh-Nombré (HistoireEngagée, 19 avril 2018).

Lien 1 : https://www.acrimed.org/Venezuela-2002-retour-sur-un-coup-d-Etat

Lien 2 : http://histoireengagee.ca/decolonizing-dialectics/

A propos de Glen Sean Coulthard, je renvoie d’abord à cette recension de Maïté Snauwert (Lettres québécoises, n°170, 2018) et à une interview de l’auteur donnée à Harsha Wallia en 2015, peu après la publication de la version originale, en anglais, du livre (Rabble, 21 janvier 2015).

Lien 1 : https://www.erudit.org/fr/revues/lq/2018-n170-lq03741/88234ac/

Lien 2 : http://rabble.ca/columnists/2015/01/land-relationship-conversation-glen-coulthard-on-indigenous-nationhood

 

 

 

Atelier de lecture théorique